L’investissement des entreprises dans la formation continue diminue avec leur taille. Dans les plus petites, de 10 à 19 salariés, d’autres facteurs ont une influence sur les taux d’accès : l’appartenance à un groupe, une part d’emplois qualifiés plus importante qu’en moyenne, ou encore le niveau de diplôme du dirigeant. Le secteur d’activité semble avoir peu d’influence.