L’ensemble des indicateurs sont portés vers la croissance, avec une modération des prévisions en termes d’activité, d’emploi et d’investissement par rapport à 2018. Les ETI internationalisées, notamment industrielles, sont celles qui revoient le plus leurs prévisions de croissance en raison notamment de la dégradation de la conjoncture internationale.