Ce dispositif, créé en 2013, vise à insérer socialement et professionnellement des jeunes en situation de vulnérabilité économique et sociale, en proposant un accompagnement individuel et collectif ainsi que le versement d’une allocation mensuelle de 492 euros (2019) légèrement inférieure au revenu de solidarité active (RSA) fixé à 550 euros pour une personne seule sans enfant, âgée de plus 25 ans. Aujourd’hui, les résultats de l’évaluation de la garantie jeunes permettent de mieux saisir qui sont les jeunes ayant intégré ce dispositif et leurs usages de l’allocation.