Veille Emploi-Formation
Veille Emploi-Formation

Rapport de la Cour des comptes 2018 - Le tourisme en Languedoc-Roussillon

Si l’activité touristique relève principalement de l’initiative privée, les  acteurs  publics ont un rôle à  jouer  pour  favoriser  son  essor.  La promotion et le développement du tourisme font en effet partie des compétences des collectivités territoriales. Le tourisme se révèle d’ailleurs une  source  de  recettes  pour  ces  collectivités,  en  même  temps qu’il contribue à la bonne santé du tissu économique, soulignant ainsi les enjeux de son développement.
L’examen de la politique touristique conduite en Languedoc-Roussillon entre 2010 et  2016 montre les insuffisances des politiques touristiques régionales.
Au  sein  de  la  nouvelle  région  Occitanie, le Languedoc-Roussillon bénéficie d’atouts spécifiques en matière touristique,  tant  par  ses  sites culturels que par l’alliance du littoral et de la montagne.
L’impulsion  donnée  par  l’État  dans les années 60 a contribué à augmenter l’attrait de ce territoire,  mais  cinquante ans plus tard, cet acquis s’avère insuffisant au regard d’une économie touristique fragile, caractérisée par un manque de dynamisme et par des difficultés en matière d’emploi.  La nouvelle  région Occitanie doit engager d’indispensables évolutions en termes de pilotage, de gouvernance et d’accompagnement des acteurs privés du tourisme.

Cour des Comptes

Cour des Comptes

Février 2018

40 p

OCCITANIE ; TOURISME 91601 ; RAPPORT 81801 ; EVALUATION POLITIQUE PUBLIQUE 62035

URL : https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2018-01/14-tourisme-Languedoc-Roussillon-Tome-1.pdf