Veille Emploi-Formation
Veille Emploi-Formation

La compétitivité des ports français à l'horizon 2020 : l'urgence d'une stratégie. Rapport d'information

La France compte 66 ports de commerce et dispose du deuxième domaine maritime le plus grand au monde, derrière les États Unis et grâce à l'Outre-Mer. Les trois façades maritimes métropolitaines - Manche-mer du Nord, Atlantique, mer Méditerranée - sont bordées par sept grands ports maritimes (GPM), les territoires ultramarins en abritant également quatre, ainsi qu'un port d'intérêt national, tous relevant de l'État.

Avec 180 000 emplois directs et indirects et 15 milliards d'euros de richesses produites annuellement, les ports constituent un réseau structurant au service du commerce extérieur français.

Au cours des dix dernières années, de nombreuses évolutions ont été apportées à la gouvernance, à l'organisation économique et au rôle des établissements publics portuaires sur leur domaine : les ports ont été recentrés sur leurs activités régaliennes et les activités économiques transférées au privé. En outre, les méthodes de travail portuaires ont fortement évolué, avec l'extinction progressive du régime de l'intermittence pour les dockers.

SENAT

Février 2019

57 p

MANUTENTION PORTUAIRE 91611 ; TRANSPORT MARITIME-FLUVIAL 91614 ; RAPPORT 81801 ; SITUATION EMPLOI 41048 ; STRATEGIE INDUSTRIELLE 61002

URL : http://www.senat.fr/notice-rapport/2018/r18-312-notice.html;http://www.senat.fr/rap/r18-312/r18-3121.pdf