Veille Emploi-Formation
Veille Emploi-Formation

L'inégale répartition des emplois et des actifs génère de nombreux déplacements entre EPCI

En 2016, la région Occitanie compte 9,9 emplois localisés sur son territoire pour 10 actifs occupés y résidant. Ce ratio est stable depuis 2006 mais masque de fortes disparités entre les EPCI. Au-delà des deux métropoles de Toulouse et Montpellier, la plupart des chefs-lieux de département concentrent les emplois, notamment publics, générant de nombreux déplacements quotidiens entre les lieux de résidence et de travail.

L’analyse des flux domicile-travail les plus importants permet d’établir une hiérarchie des EPCI. Elle fait apparaître cinq principaux EPCI constituant des pôles d’emplois "dominants " qui attirent de nombreux actifs et structurent, à eux seuls, les territoires environnants : Toulouse, Montpellier, Perpignan, Tarbes et Rodez. Depuis 2006, cette hiérarchie reste inchangée malgré l’intensification de certains flux de navetteurs.

Les EPCI de Rodez, Toulouse, Montauban et Mende offrent plus de 13 emplois pour 10 actifs

JOURDAN Roselyne ; LARDELLIER Rémi

Insee Analyses Occitanie

77

Septembre 2019

4 p

OCCITANIE ; GEOGRAPHIE EMPLOI 41039 ; MOBILITE GEOGRAPHIQUE 41029

URL : https://www.insee.fr/fr/statistiques/4205188