Veille Emploi-Formation
Veille Emploi-Formation

Les écarts de salaire hommes-femmes. Des évolutions de salaire et de carrière plus lentes pour les femmes

Même si l’écart de rémunération médiane (16 %) entre les femmes et les hommes peut s’expliquer par une différence d’emploi occupé, à profil identique, un écart de 8% subsiste. Aussi des inégalités perdurent au fur et à mesure de l’avancée de la carrière des femmes : 

  • En 2018, les hommes cadres gagnaient en médiane 16 % de plus que les femmes cadres. Un écart qui s’explique par une surreprésentation masculine dans les fonctions plus rémunératrices telles que l’informatique ou la production industrielle par exemple. Une inégalité qui se voit renforcer également par le fait que les hommes occupent davantage de responsabilités hiérarchiques.
  • A poste et profil égal, l’écart ne se résorbe pas. Chez les cadres, les hommes gagnent encore 8 % de plus que leurs homologues féminins. Un écart qui ne parvient pas à se résorber depuis 2013.
  • Pour autant, certains facteurs réduisent les écarts salariaux. Par exemple, les compétences techniques et le niveau de diplôme sont des boucliers contre l’inégalité salariale. 

APEC

APEC

Février 2020

12 p

EGALITE PROFESSIONNELLE 33097 ; SALAIRE 61090 ; CADRE 82101 ; FEMME 82201

URL : https://corporate.apec.fr/home/espace-medias/inegalites-salariales-chez-les-c.html;https://corporate.apec.fr/files/live/sites/corporate/files/Nos%20%c3%a9tudes/pdf/ecarts-de-salaires-femmes-hommes